MIGBEHABAME (the tadegnon’s concept)

C’est du mina, déclinaison de l’Ewé, langue caractéristique de certains peuples disséminés entre trois territoires principaux (ghana, togo, bénin)… Traduction littérale : Faut pas nous embêter. Version Nouchi (Pidgin d’Abidjan) : Faut pas tu’a nous embêter ici dèh ; quoique cela n’ait rien à avoir avec le sujet qui vient.

qui ne veut pas se faire embêter alors… me direz vous ?En substance,

En effet, le salaud lumineux, pendant ses vacances, suivait l’actualité de son pays le Togo, et des autres pays du monde qui font les vilains… Et en est arrivé à la conclusion quoique bête (il fallait le savoir avant)… Personne n’aime se faire embêter!

Au Togo par exemple, où on n’a pas arrêter de faire des élections ces derniers temps.

Elections législatives, fin juillet, score 62 à 17 pour UNIR l’ancien-nouveau parti au pouvoir. L’ANC battue à plate couture (ou à large bande, c’est selon). D’où la petite remarque un peu salace (ou salope, là encore c’est selon…)

Si le RPT a fait 50 sièges en 2007 contre le principal parti d’opposition qui en avait fait 25. UNIR en version upgrade du parti d’Eyadema a fait 62 sièges contre le principal parti d’opposition qui en a fait 17. C’est donc clair, chez UNIR, c’est #MIGBEHABAME !

Elections toujours, puisque quelques temps après, il fallut que le parlement élise son bureau par lui-même et pour lui-même. Alors qu’on attendait la fumée blanche pour savoir qui serait la deuxième plus importante personnalité de l’état, c’est plutôt une tête blanche qui s’est pointée comme PAN ou si vous voulez, en plus développé : Président de l’Assemblée Nationale.

dama dramani

(vous voulez savoir où est le Hashtag hein…) j’y viens… patience… patience… il vous souvient qu’on aurait proposé en coulisses au groupe CST-ANC d’avancer quelques candidats pour des postes dans le bureau du parlement. Ce groupe avait dit non à UNIR arguant notamment qu’ils n’allaient pas accepter de candidater pour des postes de moindre importance pendant que eux se taillaient la part du lion. En somme ils faisaient aussi du #MIGBEHABAME

Dans la foulée, arrive l’élection Miss Togo 2013, qui est vous le savez, l’élection de la jeune femme la plus belle du TOGO en 2013… ou si vous voulez de la jeune femme la moins vilaine.

Miss Togo 01

 

Là encore, problème ! Tout le monde n’a pas aimé le choix de cette fille au sourire encore puéril, sélectionnée parmi d’autres qui _dit-on_ seraient bien plus belles. La preuve, la deuxième dauphine, ci-dessous, n’a pas le sourire, elle a quelque chose de sauvage, de bestial et de félin dans son regard… #EGBEHABAME

5

Le salaud lumineux qui est en moi plongeant son regard dans celui de cette deuxième dauphine, se dit qu’elle irait se déchaîner sur un pieu mieux que l’élue au visage quelque peu émacié… hum… mais au fond, peut-être que certains dans des milieux et autres sphères hautement perchés, les aiment (je parle des élues) vierges, jeunes, puériles, fraîches, afin d’en consommer la primeur florale. #OGBEHABAME

Mais revenons à la politique. A nouveau parlement, nouveau premier ministre car rappelez-vous  notre constitution : « Le Président de la République nomme le Premier Ministre (ou son garçon de course, c’est selon) au sein de la majorité parlementaire ». Dans le cas précis, ce n’est pas Miss Togo ; il vaut mieux prendre des gens moins frais, plus expérimentés, qui ont déjà perdu toute virginité politique… hum… Et pendant que le Président justement consultait, réfléchissait, calculait, conseillait et se faisait conseiller sur le choix judicieux à faire, une bonne partie de la presse togolaise, surfant sur une vague de l’opinion publique, tirait à boulets rouges sur AHOOMEY-ZUNU.

Je crois sincèrement, qu’on a tellement malmené de mots le premier des ministres togolaias que le Président Faure, l’homme qui aime surprendre agréablement son peuple a réitéré sa confiance à AHOOMEY-ZUNU cet homme d’état qui ne sait pas qu’il y a une crise au Togo (cf interview sur africa N°1 : « Il n’y a pas de crise au Togo » !). En clair le tandem Faure-Arthème n’aime pas se faire embêter. Ils peuvent le dire avec beaucoup d’assurance : #MIGBEHABAME

C’est aussi parce que sur le plan international, les sportifs ivoiriens ne veulent par se faire embêter par Murielle Ahouré, qu’ils ont pris la fuite en plein jeux de la francophonie, histoire de lui montrer que c’est pas elle seule qui sait courir plus vite que les autres. Au moment où j’écris, ils doivent déjà être à Moscou… depuis le temps où ils ont quitté Nice. #MIGBEHABAME !

silhouette d'un homme d'affaires courant

En fait, vous réalisez qu’il est difficile de savoir quand un athlète prend la fuite? puisque de toute façon il va courir et vous faire croire qu’il est entrain de s’entraîner… sauf s’il est bête pour courir avec ses bagages.

 

Mais alors… et le Gaz Syrien… celui qui loin de servir à faire du feu pour préparer un peu de couscous, et qui sert à annihiler les populations civiles ? Où est notre Habame là dedans? Observons un peu les occidentaux. Près de 100 mille morts syriens tués avec des armes non chimiques : bombardements et tirs à balles réelles ; les américains et les français disent : « ça va, ils tuent normalement les gens, on va laisser faire, pas de problèmes. On tue comme ça au Congo démocratique tout le temps, personne ne s’en plaint ». Mais quand on gaze 300 personnes, Patatra, les américains et les français s’énervent et crient :  #MIGBEHABAME, on va aller tirer le trop plein de missiles que nous avons sur quelques zones stratégiques.

En somme, le « HABAME » n’est pas seulement un phénomène Togolais, c’est un noumène universel. Personne n’aime se faire embêter. Et comme le dit si bien le journaliste Togolais, Noel Tadegnon, créateur du concept : #MIGBEHABAME !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s