TOGO : LA FIN DU KISASWA-KISASWAPA AU PARLEMENT

C’est la fin du Koh-Lanta législatif. On sait aujourd’hui qui s’assoit (kisaswa) ou qui s’assoit pas (kisaswapa) au parlement.

Les jeux sont faits ! ou le vin est tiré, il faut le boire… (dois-je préciser… sans modération… si possible en abuser, l’alcool est toujours consentant), enfin bref…

Allez, je vais sauter tout le blablabla, UNIR a gagné… where the f*ck is the problem ?
where the fuck is the problem

Laissons la politique politicienne aux politiciens et allons voir le côté salace de la danse électorale, telle que dansée par les acteurs de la scène politique togolaise.

C’est grâce à des amis journalistes qui ne savent pas, et qui ne sauront pratiquement jamais que j’ai ce blog de merde, que j’ai recueilli ces anecdotes de campagne électorale.

Dans le Nord du pays, il se raconte qu’un vieux s’étant rapproché de la caravane d’UNIR puis ayant scruté à l’œil nu un logo du parti a posé une question pertinente : Pourquoi veut-on l’obliger à voter pour un parti dont le logo est un oiseau blanc qui n’a pas de pattes ? (ça vous a échappé ça hein). Il aurait d’ailleurs commencé par maugréer (Tel Alastor Maugrey, where are the fans of Harry Potter ?) : Moi je ne vote pas pour un oiseau sans patte, provoquant un rire généralisé à l’assistance.
logo unir

Certains leaders auraient présenté des signes d’amnésie en pleine campagne. Gilchrist Olympio par exemple aurait brandit des affiches UFC à l’effigie de Jean Pierre Fabre et de Patrick Lawson, semant le trouble dans les esprits. Puis il a continué par soutenir qu’il y a eu juste des malentendus entre les hommes qui ont quitté son navire et lui-même. Aujourd’hui, on est encore ensemble, raconte t-il aux oreilles qui veulent l’entendre.

Tout aussi marrante que renversante, l’idée d’inaugurer en pleine campagne électorale un nouveau centre de santé dans le nord du pays financé par des investissements d’institutions étrangères. Si vous n’avez pas encore compris, l’idée a été de garder le centre fermé alors que la construction était terminée depuis des semaines, et de l’inaugurer habilement en pleine campagne pour faire croire que c’est le parti du Ministre « Inaugureur » qui l’offre aux habitants. XPTDR !!!… j’adore mon pays…

(Allez), un dernier pour la route ? Je parcours les titres de journaux comme une célèbre radio à Lomé dont les journalistes ne savent pas faire la revue de presse mais la revue des titres de presse (c’est tellement lamentable… enfin bon…). Je parcours les titres et je tombe sur celui qui me prend par tous les bouts : « UNIR et ses RIZ violent le code électoral ».
RIZ-UNIR
Et ça vous le saviez pas non plus hein, donc je fais l’intelligent rapidement… Le code électoral en son article 72, est clair : pendant la durée de la campagne électorale ; sont interdits : […] Les dons et libéralités en argent ou en nature à des fins de propagande pour influencer ou tenter d’influencer le vote.

Bon, soyons bons princes ! ce n’est plus de la poudre aux yeux faites à nos populations des campagnes… on est passé à la poudre de riz, les nouvelles recettes du parti au pouvoir pour une meilleure alimentation des populations qui vivent dans la précarité…

Pendant ce temps, que fait-on dans les autres parties du Monde ?

Mali : Aux Urnes Citoyens ! (oh que c’est beau). Le problème est que tous les maliens ne comprennent pas comment fonctionne une élection. En début de semaine à Kidal, dans le nord du pays, à peine le Matériel acheminé depuis la capitale est arrivé qu’il est kidnappé avec les membres des bureaux de vote par une bande d’incontrôlés non-reconnus par le MNLA, (les seuls qu’on reconnaît en fait à Kidal). Je crois qu’ils pensaient que c’est le plus fort qui gardait l’urne pour voter. Mais bon, entre temps les turbans se sont parlés et l’urne est réapparue avec ses détenteurs… plus de peur que de mal.

Bon, aux dernières nouvelles, l’urne disparue de Kidal n’est pas l’œuvre du Capitaine Sanogo (celui dont on ne prononce pas le nom, like Lord Voldemort). Non, pour le capitaine Sanogo, c’est résolument les burnes qui ont disparu, puisqu’il s’est barricadé dans un silence fort retentissant qui alimente les bruits de couloir et autres rumeurs bamakoises… Exemple : Si la tête de celui qui a gagné la présidentielle au Mali, ne plaît pas au Capitaine Sanogo, bah, il attendra qu’il soit à un mois de la fin de son mandat, et il lui fera un coup d’état…

La Tunisie printemps arabes et assassinats d’été:

Deux morts à zéro, c’est le score à ce jour dans ce jeu d’assassinat d’opposants politiques. Belaïd Chokri et maintenant Mohamed Brahimi, tous envoyés ad patres ou envoyés paître tout court.
mohamed-brahmi
C’est sûr, après le printemps arabe, le désenchantement tunisien, comme l’a dit la presse guinéenne. Il faut d’ailleurs s’inquiéter pour ces pays arabes qui après avoir perdu leurs dictateurs respectifs sont entrain de perdre les non-dictateurs avec… Peut-être les oracles avaient-ils parlé aux Marocains et aux Algériens : « si Dictateurs vous perdez, démocrates vous perdrez, communistes vous perdrez, islamistes vous perdrez, pour que rien ne vous reste à perdre »…

Royaume-Unis : God Save the Baby !!!

Un dictateur de perdu, un autre de retrouvé (oui dans le cas des dictateurs, on va pas jusqu’à dix de retrouvés, puisque de nos jours le dictateur est une espèce menacée)… La preuve que ce petit bout de chou est déjà un dictateur ?
premiere-photo-bebe-kate-et-william
Ce garçon ne règnera que dans plusieurs décennies, mais Il y a autant de journalistes à sa naissance, que pour une élection présidentielle et il fait faire à son père l’installation du siège bébé sur la banquette arrière de la voiture, dès le premier jour. Il faut souhaiter qu’il ne soit pas enclin à son tour à faire goûter à son prince de père, les joies du siège éjectable.

3 prénoms pour un garçon ? Tout de même… je suis sûr qu’il y a eu une bagarre quand il fallait trouver le prénom (film avec patrick bruel, à voir, merci pour la promo). Donc sa grand-mère, la reine a imposé un prénom, son père a du sélectionner un deuxième prénom et sa mère a du faire son forcing à elle pour envoyer un prénom… Que fait-on du droit des enfants ? Trois prénoms n’est-ce pas trop lourd à porter pour quelqu’un qui ne pèse que 3kg et quelques millions de livres ?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s