Il y avait l’ennui, point de vices et beaucoup de besoin…

Oui, le titre est quelque peu zarbi?

Si vous faites partie des gens de plus en plus rares qui lisent les auteurs français du XVIIIème, vous reconnaîtrez cette fameuse assertion devenue citation de Voltaire. Citation qu’il aurait lui-même emprunté à un certain Zarathoustra, libre penseur grec qui inspira le compositeur Allemand Richard Strauss dont la musique devint tout aussi célèbre que cette affaire de travail qui éloigne de nous trois grands maux : l’ennui, le vice et le besoin…

Moi je me suis ennuyé, je n’avais même pas de quoi fantasmer (point de vices) et comme tout bon africain, togolais de surcroît, j’ai toujours beaucoup de besoins…

Enfin, tout cet écoulement d’intellect (je me la pète un peu) pour dire en fait, que cette semaine côté actualité, je m’étais un peu ennuyé… c’est la même chose à quelques différences près non? la crise partout dans le monde, la faim, la soif, la sexualité et son proche parent, l’homosexualité, et du nelson mandelisme, ou l’histoire de l’homme que tout le monde est pressé de voir mourir; certains l’ont déjà enterré avant l’annonce officielle de sa mort, pour participer au championnat de “qui pleure le mieux la mort d’un homme de paix”… ou le championnat de  “qui sait écrire la plus belle des oraisons funèbres”.

Image

Oraisons d’avant mort!!! …

oooooooooh, raisons d’avant mort !

oooooh, oraisons de combinaisons, de déclinaisons et de terminaisons pour la morte-saison où tant d’hommes de raisons, qui après tant d’années de prisons et de post-libération, s’en vont dans leurs dernières exhalaisons…

Puissions-nous hommes de déraisons, caméléons dans l’âme… faire l’autodénonciation de ces oraisons avant l’heure, ces autodémangeaisons où nous médisons sans expiation…

Pendant que l’hospitalisation du Sud Africain le plus célèbre le rend encore plus célèbre, la Syrie, le pays où la météo est faite de pluie de bombes, continue de défrayer chroniques, coulées d’encre et autres grains à moudre des commentateurs de l’actualité. Pour preuve, alors qu’on arrive à peine à s’habituer au fait que les dirigeants du monde roulent leurs peuples dans la farine, on apprend que le dictateur syrien, Bachar El-Assad, roulerait lui, son peuple dans le gaz sarin. Remarquez, chacun roule comme il peut, ce qu’il veut. Autant que faire se peut, gazer son peuple est le mal nécessaire auquel on s’accroche quand on sent que le pouvoir vacille sous vos pieds. n’est ce pas?

Image

Remarquez, Bachar El-Assad a tout de même réussit à faire faire un référendum à François Hollande et à Barack OBAMA. Qui pense que je balance du sarin à la gueule de mon peuple? a-t-il demandé. Les français ont voté Oui! les Américains ont voté “euuuuuuh”… Les chinois ont fait les abstentionnistes, les russes ont fait : c’est pas important, nous c’est le business, on va leur vendre des armes, sarin ou pas! Dans quel monde vivons-nous? Une communauté internationale qui parle de plusieurs voix discordantes pour un peuple syrien mal barré et copieusement gazé.

Image

Toujours au moyen-orient, Syriens dans la “sarinade” et turcs dans la “Erdoganade”. Non contents de la croissance économique assez spectaculaire qu’affiche leur pays à côté d’une Europe en crise, les turcs poussent leur premier ministre Recep Ergogan à faire sa tête de turc, parce qu’il veut les priver entre autres de liberté de religion. Du coup, la sourde clameur des manifestants s’est encore amplifiée cette semaine, entre canons à eau et matraquage en règle, histoire de rééditer un printemps arabe ou un été turc… Faites votre choix. Au moins on sait maintenant que le printemps arabe est un virus contagieux qui s’empare des peuples basanés. Pour les peuples de couleurs, s’abstenir. (ouuuuuuh… raciste ce garçon).

Bon tout compte fait, Charité bien ordonné se terminant par soi-même, dois-je vous rappeler que le Togo a gagné au forceps un match contre le Caméroun, chose qui n’arrive pas souvent sur la terre de notre aïeul du football Adebayor Sheyi. Eh oui, Adebayor Sheyi a pris un coup de vieux depuis qu’on a sentit qu’il n’est pas finalement si indispensable à l’équipe nationale de football. Les mauvaises langues disent même que l’équipe des éperviers vole mieux sans lui… (Togolais viens! bâtissons les médisances)…

Image

Les lions indomptables se cassent les dents sur les éperviers et repartent avec deux buts dans leur caleçon. C’est bien… c’est bien… sauf que le prochain match des éperviers à Tripoli, en Libye, une ville qui fut le siège de combats terribles pendant la guerre de déboulonnage du guide Khadafi. Mais connaissant le don de l’équipe togolaise à attirer les emmerdes dans les pays qui ont été en guerre, même vingt ans après (suivez mon regard en Angola), on commence par se demander si les togolais n’iront pas jouer avec des gilets par balle sous le maillot…

Image

En attendant de commander donc du kevlar pour les éperviers (veuillez trouver les propositions ci-dessus), je vous laisse donc le Togo et  le reste du monde pas exactement dans l’état où je l’ai trouvé… bonne semaine

Post-Scriptum : Je n’ai jamais compris comment Miss Ayo Délé et Miss Trysha La pouvaient lire le garçon aussi ennuyeux quoique salaud et lumineux que je suis. Mais je tiens à rappeler avec un air moqueur, que j’ai lu en diagonale entre deux colles de bureau, l’article “Platon, mais c’est qui ce mec”? de Miss Ayo Délé, et j’étais presque mort de rire à l’idée de me demander si elle passait son BAC cette année en redoutant la fameuse épreuve de philosophie d’une part jusqu’à voir en Platon son mec… ou à la rigueur, un mec… lambda… comme ça…

Quant à Trysha La, la dernière fois que je l’ai lu, j’ai failli pousser des cris d’orfraie, vu qu’elle est arrivée à m’intéresser à une histoire de vernis d’ongles alors que je suis tout ce qui est de plus hermétique à la féminité (Grand Dieu, ne vous trompez pas sur mon orientation sexuelle).

Miss Ayo Délé et Trysha La sont grandes bloggueuses pour avoir su raconter en nous, ce qu’il y a de petit… et je ne peux que leur exprimer mon profond respect.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s